Bilan du nettoyage de l’intérieur de l’église

Gros nettoyage de l’intérieur de l’église, des murs au sol afin d’enlever la terre, les restes et défections de pigeons et les toiles d’araignée. L’objectif premier était de mieux appréhender les maçonneries et les structures qui affleuraient au sol.

La seconde étape fut la suppression du niveau de piétinement, une phase longue et fastidieuse, mais néanmoins nécessaire. Deux zones de décapages ont été définies : Camille et Julien ont commencé par le choeur de l’église (au dessus de l’hypocauste), tandis que Vincent et Chloé se sont attachés dans un secteur le long du mur occidental. Si la seconde équipe n’a pas encore pu identifier de structures, un mur arasé apparait dans le choeur. Il est possible qu’il s’agisse du mur qui séparait en deux l’hypocauste gallo-romain, entre le tépidarium et le caldarium.

Ce travail ne fut pas toujours facile, en effet l’église étant assez sombre et les niveaux initiaux relativement irréguliers. Après cette tâche quelque peu ingrate, la perspective d’engager la fouille proprement dite est motivante.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *